Hôtel de ville de Brisbane

La plus grande organisation gouvernementale locale d'Australie s'appuie sur le puissant VMS doté de plusieurs intégrations de systèmes de sécurité pour améliorer les opérations de sécurité.

Source d'origine : Queen of Brisbane, Security Electronics and Network (SE&N), août 2013

Défi commercial

L'hôtel de ville de BRISBANE surplombe le bouillonnant King George Square et présente des entrées au niveau du King George Square et des rues Ann et Adelaide. C'est l'un des bâtiments publics les plus majestueux d'Australie. Alors qu'il ouvrit ses portes en 1930 et qu'il est désormais inscrit au Registre du domaine national, l'hôtel de ville de Brisbane a été construit sur un sol humide qui, au fil des décennies, a généré des affaissements, une dégradation du béton et des problèmes de corrosion dans le câblage vieillissant.

Aussi, le site a fermé ses portes fin décembre 2009 pour une restauration complète. L'hôtel de ville a été entièrement démoli, puis reconstruit aussi fidèlement que possible aux caractéristiques d'origine de Hall et Prentice. Dans le cadre de ce processus, un système de sécurité électronique intégré de 3 millions de dollars a été installé, lequel est commandé depuis une salle de contrôle interne.

« Tout d'abord, l'hôtel de ville de Brisbane devait être rouvert au public, ce devait être un lieu destiné au public », déclare Paul Rishman, responsable de la sécurité de l'hôtel de ville de Brisbane. « Autrement dit, nous devions pouvoir garder le site ouvert ou le fermer entièrement jusqu'à la dernière porte. Et enfin, nous devions pouvoir suivre les personnes dans l'ensemble du bâtiment. Du point de vue opérationnel, il s'agissait-là de l'essence même de cette solution. Pour ces exigences de base, nous avons étudié les systèmes disponibles et la manière de les intégrer pour atteindre nos objectifs. »

Selon M. Rishman, un autre élément opérationnel clé du site est qu'il est grand, complexe et très fréquenté, et ce alors qu'il ne présente que 2 agents de sécurité 24h/24, 7j/7. Pour assurer ce niveau d'efficacité, il est essentiel que ces agents disposent d'une technologie leur permettant de travailler aussi efficacement que possible. « Ce système devait dans une large mesure être conçu pour que l'ensemble du bâtiment puisse être géré par cette équipe très réduite. Nous devions donc choisir une solution intelligente offrant des fonctions de détections proactives et de création de rapports. »

Avec ces exigences à l'esprit, le Conseil municipal de Brisbane a collaboré avec l'intégrateur certifié Genetec, Blake Systems, pour trouver la solution la mieux adaptée : le système de vidéosurveillance Omnicast, avec des intégrations clés avec d'autres systèmes tels que le contrôle d'accès, la gestion des ressources, l'analyse vidéo, etc.

Un maximum d'efficacité grâce à une surveillance de pointe

Cette nouvelle solution CCTV repose sur le système de gestion vidéo de Genetec, Omnicast, qui peut gérer 120 canaux d'analyses vidéo AgentVi en temps réel. Omnicast gère également une sélection d'environ 200 caméras IP HD 720p d'Axis Communications, notamment des caméras dômes fixes, mini-dômes, neuf minuscules caméras de comptabilisation des personnes et de nombreuses caméras dômes PTZ 720p 5534 flexibles.

Un autre système gère les alarmes de contrôle d'accès et M. Rishman cite une autre fonction proactive majeure de la solution, à savoir l'installation d'Ekahau, un système de localisation RFID-over-Wi-Fi en temps réel qui est utilisé conjointement avec des balises pouvant être transportées par le personnel ou fixées à des biens. Cela permet de suivre les mouvements du personnel et des biens clés sur l'ensemble du site.

« Genetec présente une interface de gestion des cartes (Map Manager) et la prochaine génération sera en 3D. Nous pourrons ainsi y intégrer Ekahau afin que la caméra nous alerte en cas d'intrusion et affiche une représentation en 3D de la salle. Le système de contrôle d'accès offre également de nombreuses possibilités », explique Anthony Brown de Blake Systems, l'intégrateur chargé du projet. « Nous utilisons parfois le système de contrôle d'accès tiers comme source pour Genetec et inversement. Cela dépend du type d'application : essentiellement CCTV ou essentiellement des alarmes. »

En termes d'efficacité, leurs opérateurs de sécurité profitent pleinement des avantages de leur nouveau système de gestion de la vidéo : « Nous disposons d'un moniteur doté d'onglets préconfigurés de sorte que, en cas d'événements spécifiques, nos opérateurs puissent cliquer sur l'onglet correspondant afin que le système Genetec affiche à l'écran les vues des caméras présélectionnées », déclare M. Rishman. « Et nous disposons d'un autre moniteur qui permet à nos opérateurs de sécurité de sélectionner les vues qu'ils considèrent comme essentielles, en fonction des événements du jour. Actuellement, il est réglé sur l'entrée mais il pourrait l'être sur n'importe quel groupe de vues de caméras que notre équipe de sécurité considèrerait comme utile. Cela se fait par simple glisser-déposer, très facile à utiliser. »

Pérennité assurée : extension des fonctionnalités sur l'ensemble des bâtiments du Conseil

L'un des aspects intéressants de ce site est la nature même du Conseil municipal de Brisbane, l'une des plus grandes organisations gouvernementales locales de la planète. Le Conseil étant homogène, il offre à l'équipe un très grand potentiel d'intégrations futures avec ses autres bâtiments et systèmes de surveillance, et permet la redondance des opérations entre plusieurs sites.

Grâce à la flexibilité de Genetec et à une fonctionnalité unique appelée Fédération permettant de regrouper plusieurs systèmes indépendants en un seul, de nouveaux plans sont étudiés pour l'avenir. Selon Paul Rishman, « En cas de besoin, cette salle de contrôle pourrait être utilisée comme solution de secours pour notre centre opérationnel qui se trouve à 5-6 km de distance. Nous possédons plusieurs salles de contrôle qui surveillent environ 900 caméras placées dans divers bâtiments répartis dans la ville, et l'objectif est de les intégrer. »

Du point de vue du visiteur, il est impossible de ne pas être impressionné par les rénovations réalisées et par la nouvelle solution de sécurité. Mais est-ce là tout ce que le Conseil municipal de Brisbane voulait pour son hôtel de ville ?

« Absolument », répond M. Rishman. « Ce système répond exactement à nos attentes et, qui plus est, son caractère pérenne nous permet d'y intégrer plusieurs sous-systèmes. Désormais, le défi consiste à étendre ce modèle au reste de nos sites, tout en intégrant ces sites dans notre infrastructure TIC complète. En gros, tout le monde est très satisfait du résultat. J'ai mené plusieurs gros projets dans ma carrière. Celui-ci est l'un des plus importants d'un point de vue des fonctionnalités du système. C'est sans aucun doute le meilleur. »

Images de l'hôtel de ville de Brisbane

Paul Rishman (left) avec l'intégrateur Tony Brown Paul Rishman (left) avec l'intégrateur Tony Brown

Une vidéomosaïque complexe affichant diverses vues caméra d'Omnicast Une vidéomosaïque complexe affichant diverses vues caméra d'Omnicast

Des caméras IP 200 HD d'Axis Communications sont disposées discrètement autour de l'edifice Des caméras IP 200 HD d'Axis Communications sont disposées discrètement autour de l'edifice

Brochure sur la vidéosurveillance sur IP Omnicast
Fonction de fédération de Security Center