Université Brigham Young

L'Université Brigham Young investit dans une plate-forme de sécurité unifiée afin de renforcer la sécurité de son campus au quotidien

Université Brigham Young

Fondée par le président de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers jours (Église mormone) en 1875, l'Université Brigham Young (BYU) est depuis devenue la troisième université privée des États-Unis. Autrefois composé d'un unique bâtiment, le campus comporte aujourd'hui 320 bâtiments, répartis dans tout le centre-ville de Provo, dans l'État américain de l'Utah.

Avec près de 33 000 étudiants et 5 000 enseignants et personnel administratif, la BYU s'engage à offrir un environnement des plus sécurisés à ses étudiants, son personnel et ses visiteurs. Le campus comporte également 60 parcs de stationnement offrant au total 17 000 places, et distribue 65 000 permis de stationnement chaque semestre.

Selon Steve Goodman, architecte en technologie et responsable du centre de communication du département de police agréé de la BYU, « Comme nous sommes implantés en plein centre-ville, 90 000 véhicules traversent le campus chaque jour. Cela engendre des défis uniques pour notre équipe. Nous nous sentons très investis dans la sécurité de notre campus, mais d'un autre côté, nous ne voulons pas que nos initiatives en matière de sécurité entravent ce que nous avons créé avec une telle ferveur : un environnement ouvert et dynamique qui encourage un enseignement de qualité supérieure. »

L'investissement dans le stationnement renforce la sécurité du campus

La première étape pour la BYU consistait à s'occuper de la sécurité et du stationnement des véhicules. Lorsque les barrières électroniques des parcs de stationnement ont commencé à tomber en panne et alors que les prix des étiquettes de permis ne cessaient d'augmenter, la BYU a souhaité améliorer son système avec les toutes dernières avancées en matière de technologie de stationnement, en mettant en œuvre un système de reconnaissance automatique de plaques d'immatriculation (RAPI). Après avoir étudié différentes solutions de RAPI, M. Goodman et l'équipe de la BYU ont choisi GenetecMC AutoVuMC, le système de reconnaissance de plaques d'immatriculation de Security Center. La plate-forme de sécurité Genetec unifie la vidéosurveillance, le contrôle d'accès, la RAPI, ainsi que d'autres systèmes tiers tels que la détection des intrusions, dans une seule et même solution intuitive.

« Nous ne le savions pas à l'époque, mais notre investissement dans le système de RAPI a été l'ébauche d'un système de sécurité complètement intégré qui s'est développé au fil du temps. Security Center nous permet d'ajouter des composants au fur et à mesure que nous prenons des décisions sur l'amélioration de la sécurité de notre campus » explique M. Goodman.

Quatre ans après la mise en œuvre réussie du système de RAPI, la BYU a décidé de développer l'utilisation de sa plate-forme Security Center et de mettre à niveau son système de vidéosurveillance analogique obsolète vers la technologie IP. L'université a progressivement intégré toutes ses caméras analogiques à GenetecMC OmnicastMC, le système de vidéosurveillance de Security Center, et ajouté de nouvelles caméras IP lorsque nécessaire. Comme le logiciel Omnicast prend en charge de nombreux dispositifs vidéo, la transition s'est effectuée en toute transparence.

La plate-forme Security Center permet à la BYU de développer des fonctionnalités supplémentaires

L'avantage le plus notable pour la BYU a été la facilité d'unification du système offerte par la plate-forme. « Avec Security Center, nous développons notre plate-forme afin d'offrir à nos opérateurs tous les outils dont ils ont besoin pour assurer une réponse rapide et sûre à toute urgence sur le campus. Nous souhaitons permettre aux opérateurs de recevoir des appels d'urgence, de visionner en direct des flux vidéos des caméras à proximité, de verrouiller ou déverrouiller les portes et de trouver l'agent de terrain le plus proche. Et tout cela est possible depuis l'interface cartographique », affirme M. Goodman.

Outre les systèmes de vidéosurveillance et de RAPI, la BYU a utilisé le module C-Cure Software House au sein de Security Center afin d'y intégrer son système de contrôle d'accès tiers existant. Plus de 200 radios de police avec suivi GPS sont également intégrées à la plate-forme unifiée et reliées à Plan Manager, l'interface cartographique de Security Center. Cette fonctionnalité simplifie la tâche de l'opérateur lorsqu'il tente d'envoyer l'agent le plus proche pour répondre à un appel ou à un incident.

« Le fait d'être un campus universitaire nous donne accès à des développeurs de logiciels talentueux, et le caractère fiable et ouvert du kit de développement logiciel GenetecMC nous permet de personnaliser aisément la plate-forme », explique M. Goodman. « Plus intéressante qu'un fournisseur PSIM externe essayant d'anticiper nos besoins, la plate-forme Security Center est devenue l'option la plus abordable et la plus autonome pour notre équipe. »

L'équipe de la BYU élabore en ce moment une tâche personnalisée au sein de Security Center, qui agira comme un tableau de bord central pour tous les incidents sur le campus. Outre les systèmes de vidéosurveillance, de contrôle d'accès, de RAPI et les radios, le système de répartition assistée par ordinateur de la BYU et le système de téléphonie VoIP de Cisco seront intégrés au tableau de bord personnalisé dans Security Center.

Security Center permet de réagir plus efficacement sur le campus

Les opérateurs de la BYU reçoivent toutes les notifications et les alarmes depuis un poste de contrôle central sur le campus. De là, ils peuvent répartir les gardiens et les agents de police pour la prise en charge des incidents. La BYU a déployé la fonction Security Center Mobile, de sorte que les agents puissent utiliser leur téléphone pour accéder à la vidéo avant d'atteindre le lieu de l'incident.

D'autres gardiens ont pour rôle de gérer des postes de contrôle locaux positionnés dans les différents bâtiments du campus, tels que les musées, les bibliothèques, le datacenter, le studio cinématographique, le centre de radiodiffusion, etc. La BYU utilise le système de privilèges d'utilisateur hautement granulaire de Security Center pour garantir que les gardiens n'ont accès qu'aux systèmes et dispositifs relatifs aux sites auxquels ils sont affectés. Des centaines d'utilisateurs du système, y compris des doyens d'université et autre personnel administratif, ont également reçu un accès limité au système, en fonction de leurs rôles.

Des perspectives d'investissement à long terme dans Security Center

Pour la BYU, Security Center représente un investissement à long terme. Des projets d'ajout de nouveaux dispositifs et fonctionnalités à la plate-forme unifiée sont en cours, notamment le test d'une nouvelle station d'appel d'urgence avec une caméra vidéo AXIS et un bouton d'appel SIP (Session Initiation Protocol). D'autres projets prévoient d'élargir le système à d'autres campus, par exemple celui de Washington, et même ailleurs dans le monde, à l'aide de la fonction FederationMC de GenetecMC.

« L'évolutivité, la flexibilité et le caractère ouvert de Security Center ont été notables, et nous bénéficions encore d'avantages supplémentaires alors que nous continuons à tirer parti des fonctionnalités de la plate-forme. Le fait de disposer de tous nos systèmes sous une seule plate-forme unifiée permet à notre équipe de rechercher des informations plus rapidement et de réagir ainsi plus vite. Le principal avantage de notre système de sécurité est que nous pouvons rester discrets tout en offrant un environnement sécurisé, axé sur l'enseignement », conclut M. Goodman.

Présentation de l'infrastructure

La BYU gère 1 500 caméras IP de vidéosurveillance, 27 caméras RAPI fixes AutoVuMC Sharp et quatre caméras RAPI mobiles AutoVu Sharp depuis Security Center. La BYU a également intégré son système de contrôle d'accès tiers existant à Security Center, reliant ainsi 2 000 portes et 10 000 détecteurs d'intrusion à la plate-forme, ainsi que 200 radios équipées de la fonction GPS. Le développement personnalisé est géré en interne à l'aide du kit de développement logiciel Genetec.

Images de l'Université Brigham Young

Les opérateurs de la BYU reçoivent l'ensemble des notifications et des alertes depuis un poste de contrôle central sur le campus
Les opérateurs de la BYU reçoivent l'ensemble des notifications et des alertes depuis un poste de contrôle central sur le campus

La BYU est la troisième université privée des États-Unis, composée de 320 bâtiments capables d'accueillir 33 000 étudiants La BYU est la troisième université privée des États-Unis, composée de 320 bâtiments capables d'accueillir 33 000 étudiants

Des caméras RAPI fixes AutoVu valident automatiquement les permis virtuels grâce aux plaques d'immatriculation, et autorisent les entrées dans les aires de stationnement Des caméras RAPI fixes AutoVu valident automatiquement les permis virtuels grâce aux plaques d'immatriculation, et autorisent les entrées dans les aires de stationnement

La BYU a intégré son système de contrôle d'accès tiers existant à Security Center, reliant ainsi 2 000 portes et 10 000 détecteurs d'intrusion à la plate-forme La BYU a intégré son système de contrôle d'accès tiers existant à Security Center, reliant ainsi 2 000 portes et 10 000 détecteurs d'intrusion à la plate-forme

Des caméras RAPI fixes AutoVu permettent au département de police de la BYU de surveiller les 90 000 véhicules qui traversent le campus chaque jour Des caméras RAPI fixes AutoVu permettent au département de police de la BYU de surveiller les 90 000 véhicules qui traversent le campus chaque jour

AutoVu
Security Center
Security Center - Unified Security Platform
Omnicast
Security Center Mobile
Education
Federation Feature Focus
Software House C-Cure plugin
Brigham Young University