Résumé

La reconnaissance automatique des plaques d’immatriculation est utilisée dans le monde entier pour la gestion du stationnement, mais c'est également un outil efficace pour lutter contre la criminalité et la fraude. La Force de police danoise a obtenu de tels résultats avec Security Center AutoVu™ qu'elle installe actuellement d'autres caméras dans tout le Danemark.

Profil de l’entreprise

La police danoise est la force de police nationale du Danemark ; elle sert et protège une population de presque 6 millions d'habitants. Le Danemark comprend 14 districts de police et la Police nationale danoise est la plus haute autorité au sein de la police danoise. Son objectif est de maintenir la sûreté et la sécurité dans l'ensemble de la société danoise, y compris dans les zones défavorisées, et de garantir une diminution de la criminalité visant les citoyens. Son but est de travailler avec la communauté de manière proactive afin de réagir rapidement et efficacement quand la situation l'exige.

Le défi

La reconnaissance automatique des plaques d'immatriculation (RAPI) de Security Center AutoVu a été utilisée avec succès par les forces de police d'autres juridictions pour retrouver des véhicules volés et des personnes à interroger dans le cadre d'une enquête. Cependant, l'utilisation de cette technologie dans le cadre de l'application de la loi se heurte à plusieurs difficultés. Le système RAPI doit pouvoir lire les plaques de tous les pays pouvant intéresser la région. Il doit également être conforme aux règlementations qui protègent la vie privée et les données personnelles. Mais le plus gros défi est la façon dont il est perçu : le public doit être convaincu que les caméras sont là pour combattre la criminalité et non pour surveiller les conducteurs.

“L’utilisation de cette solution nous a permis de résoudre de nombreuses affaires. Le système affiche un taux de reconnaissance de 98 %. Il y a donc très peu de véhicules qui passent entre les mailles du filet.”

|

Morten Vasegaard Larsen, Conseiller principal - Chef d'entreprise pour la Force de police danoise

Les résultats

À l'origine, 48 caméras embarquées dans des véhicules et 24 caméras fixes ont été installées dans tout le pays. La solution RAPI a produit de tels résultats qu'il a été décidé d'ajouter 25 caméras mobiles et 16 caméras fixes à Copenhague et dans le reste de l'île de Seeland. Le projet a reçu le prix de l'implémentation lors de la cérémonie des prix de la numérisation en 2018.

« Lorsque nous avons décidé pour la première fois d'installer des systèmes RAPI dans les véhicules de la police danoise, le projet s'est heurté à une bonne dose de scepticisme de la part du public. Nous constatons désormais que la population a un avis plus positif. Je pense que nous sommes parvenus à communiquer efficacement l'idée selon laquelle le système RAPI est là pour lutter contre les infractions », explique Morten Vasegaard Larsen, Conseiller principal - Chef d'entreprise pour la police danoise.

La solution

S'appuyer sur une solution de confiance

En 2014, la police danoise a choisi la solution RAPI Security Center AutoVu, utilisée avec succès par les forces de l'ordre de différentes régions du monde.

Garantir la conformité règlementaire

Dès le début du processus, des conseillers juridiques internes et d'autres experts ont participé à la sélection du fournisseur pour s'assurer que la solution serait conforme aux exigences légales en matière de protection des données personnelles.

Obtenir un taux de lecture fiable

Le système présente un taux de lecture de 98 %, ce qui permet aux forces de l'ordre de s'appuyer sur sa fiabilité pour retrouver les véhicules recherchés.

Établir la confiance au sein de votre communauté

La police utilise le système RAPI pour lutter contre la criminalité, et non pour surveiller les conducteurs de manière indifférenciée. La communauté danoise a été heureuse d'apprendre que les données qui ne sont pas liées aux enquêtes sont automatiquement et régulièrement supprimées pour respecter la vie privée des individus.

Vous souhaitez en savoir plus sur ce projet ?