Sommaire

Le Sytral, Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise, utilise la plateforme Security Center de Genetec pour superviser les 1900 caméras des 42 stations de métro lyonnaises, ainsi que les 576 autres embarquées dans les rames de la ligne D.

L'entreprise

Comprenant quatre lignes de métro et deux funiculaires, le réseau métro du Sytral a été mis en service en 1978. L’amélioration de la sécurité étant une exigence constante des pouvoirs publics locaux, le réseau est passé d’un système analogique à une plateforme numérique.

Le défi

Les défis des équipes de sécurité étaient de pouvoir suivre les usagers dans les stations, mais aussi une fois montés dans les rames. L’équipe de Jean-Baptiste Badet imagine dès lors un système pour étendre le réseau de vidéosurveillance jusque dans les rames. Après avoir installés les caméras embraquées et mis au point un système ingénieux d’envoi des images par radio, il fallait trouver la solution pour centraliser ces nouveaux flux vers les PCS et PCC.

"Grâce à la vidéosurveillance depuis les rames de la ligne D, le PCS a pu intervenir à temps pour empêcher des incidents. Quant au PCC, il bénéficie à présent d’une solution sur mesure qui lui permet d’inspecter les voies à distance. Auparavant, ils devaient envoyer des équipes en personne à intervalles réguliers, ce qui était très chronophage et aléatoire."

|

Jean-Baptiste Badet, responsable en charge des énergies électriques et des équipements liés aux mouvements de voyageurs, Sytral

Les résultats

La plateforme Security Center intègre les caméras des stations de métros, les caméras embarquées et donne la possibilité d’exploitation depuis le PCS et le PCC.

«Nous essayons en effet de respecter une charte dans nos logiciels pour que les commandes soient toujours au même endroit, avec des codes couleur précis», explique Jean-Baptiste Badet. Il se félicite du résultat : en haut de leur écran, les opérateurs voient désormais un graphique de la ligne D qui, connecté au système de pilotage automatique, indique la position des rames. Il leur suffit de cliquer sur l’une d’elles pour afficher les images de ses caméras.

La solution

Une meilleure gestion des flux vidéo

Les enregistreurs dans chaque voiture facilitent la gestion des flux vidéo et de la bande passante optimisés grâce à Security Center. Ils capturent et enregistrent les images en local, permettant ainsi que la rame soit autonome en cas de perte de liaison radio. Ils sont également capables de conserver les images des huit caméras d’une voiture pendant six jours glissants.

Une interface sur mesure

La solution d’Hypervision vidéo interconnectée grâce au SDK de Security Center compte parmi ses fonctionnalités phares une interface graphique IHM spécifique à l’environnement métro, avec un thermomètre de ligne et une ergonomie conçue pour accéder le plus rapidement possible aux caméras de stations et aux caméras embarquées.

Vous souhaitez en savoir plus sur ce projet?